Home » Entrepreneuriat » 3 questions à se poser avant se lancer dans un projet entrepreneurial

3 questions à se poser avant se lancer dans un projet entrepreneurial

Vous caressez l’idée de quitter votre emploi salarié pour devenir indépendant ? Quel que soit le domaine dans lequel vous souhaitez vous lancer, monter un projet entrepreneurial demande une véritable réflexion en amont. Durant cette phase d’analyse, vous devrez vous poser un certain nombre de questions concernant votre caractère, les formes d’entrepreneuriat possibles mais aussi vos aspirations, à la fois personnelles et professionnelles. Comment bien mener votre projet entrepreneurial ? En vous posant les bonnes questions !

4 traits de caractère dont vous devez faire preuve

Sortir du salariat ou démarrer sa carrière professionnelle en lançant un projet entrepreneurial demande une véritable volonté mais aussi de bien se connaître soi-même. Pour réussir en indépendant, certains traits de caractère sont indispensables.

Prise de risque

La prise de risque est inhérente à l’entrepreneuriat, elle relève de la capacité à prendre des décisions. Toutefois, un bon entrepreneur doit être en mesure de les anticiper. Les risques sont de différentes natures : risques stratégiques (positionnement, marketing), opérationnels, financiers ou encore juridiques. Identifier les risques de son projet entrepreneurial est la première étape pour se lancer. Prendre des risques oui, mais mesurés !

Persévérance

Essayer, échouer, corriger puis recommencer. Très populaire Outre-Atlantique, la « culture de l’échec » commence à se répandre en France. Elle permet de dédramatiser les erreurs de parcours. La différence entre quelqu’un fait pour l’entrepreneuriat et un autre ? C’est la persévérance ! En effet, la pugnacité est la qualité première d’un entrepreneur. Attention tout de même, persévérer ne signifie pas s’entêter. Il faut parfois savoir s’arrêter pour corriger le tir !

Challenge

Si vous souhaitez mener une vie d’entrepreneur, mieux vaut ne pas être effrayé par le challenge ! Cela ne veut pas nécessairement dire aimer les épreuves, mais d’être en capacité de gérer les situations imprévues, de s’adapter aux changements et d’évoluer avec le marché. Impossible de se reposer sur ses lauriers lorsque l’on a une entreprise à faire tourner !

Leadership

Un entrepreneur est avant tout un leader ! En effet, un bon leadership est un pilier du succès de tout projet entrepreneurial. Mais qu’est-ce exactement ? Le leadership définit la capacité d’un individu à guider, influencer et inspirer dans le but d’atteindre certains objectifs.  Il s’agit d’avoir une vision claire, une motivation à toute épreuve, de savoir s’entourer des bonnes personnes, mais aussi de faire preuve d’écoute et d’une certaine créativité.

Les différentes formes d’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat est protéiforme. Avant de vous lancer tête baissée, étudiez les différentes opportunités à votre portée !

Créer votre entreprise

Monter son entreprise est une belle aventure qui se prépare sérieusement. Renseignez-vous, vous pouvez peut-être bénéficier d’aides à la création d’entreprise et d’un accompagnement personnalisé. Vous allez en effet devoir déterminer la structure juridique la mieux adaptée à votre projet d’entreprise, trouver les financements nécessaires au démarrage, ou encore établir un business plan qui tienne la route. Mieux vaut ne rien laisser au hasard !

Lire aussi : L‘entrepreneuriat, la clé pour atteindre la liberté financière

Reprendre une entreprise/activité

Dans le cadre d’une reprise d’entreprise ou d’activité, la démarche est différente. Pour bien se préparer, vous devez étudier la cohérence entre :

  • Votre situation personnelle, c’est-à-dire vos compétences, votre personnalité et votre motivation ;
  • Et la détermination de critères concernant l’entreprise à reprendre : type d’activité, localisation de l’activité, la fourchette de prix des cessions, les modalités de reprise etc.

Un candidat à la reprise d’une entreprise doit apparaître motivé et fiable !

Intraprenariat

Vous souhaitez porter votre projet sans prendre les risques inhérents à l’entrepreneuriat ? Avez-vous pensé à l‘intraprenariat ? Les porteurs de projets sont financés par leur propre entreprise, ce qui leur permet de développer leur idée tout en conservant leur statut salarié et sans quitter leur société. Bénéfice pour l’entreprise ? Innover sans avoir besoin de recruter de nouveaux talents.

L’entrepreneuriat social

Comment créer son entreprise pour porter les valeurs qui vous sont chères ? En misant sur l’entrepreneuriat social dont le principal objectif n’est pas de faire du profit mais de satisfaire des objectifs sociaux ou environnementaux. Ces entreprises appartenant à l’économie sociale et solidaire bénéficient largement de financements publics. Par exemple, les porteurs de projets peuvent accéder à des soutiens logistiques et financiers via le dispositif légal d’agrément ESUS.

Comment faire le bon choix ? Les questions à se poser

Quel est mon style de vie ?

La volonté d’être indépendant est la motivation première (62%) des dirigeants d’entreprise selon une étude de l’INSEE*. Toutefois, avant de se lancer dans un tel projet, il convient de s’interroger sur son rythme de vie ainsi que sur ses aspirations en matière d’équilibre vie personnelle et professionnelle.

Ainsi, selon votre style de vie et/ou vos contraintes familiales, vous ne créerez pas le même type d’entreprise.

Par exemple, si vous êtes un voyageur « nomade », difficile de reprendre une entreprise avec plusieurs salariés. Vous pourriez opter pour la création d’une entreprise individuelle et travailler en Freelance !

Quel est le degré de responsabilité que je souhaite ?

Interrogez-vous sur le niveau de responsabilité que vous êtes prêt à endosser. L’indépendance professionnelle ne signifie pas ne plus avoir de comptes à rendre car vous aurez toujours des clients et peut-être des collaborateurs. En matière de responsabilité juridique, tous les statuts n’impliquent pas les mêmes conséquences. Un entrepreneur individuel est, par exemple, responsable de ses dettes sur son patrimoine personnel. Pensez-y !

Quels sont les secteurs d’activité qui m’intéressent ?

Enfin, interrogez-vous sur les secteurs d’activité qui vous intéressent et pour lesquels vous avez une qualification ou une appétence. Une formation sera peut-être nécessaire pour acquérir l’expertise nécessaire. Si vous êtes indécis, faites-vous aider en réalisant un bilan de compétences pour déterminer dans quels domaines vous avez le plus fort potentiel !

Malgré la crise sanitaire, la dynamique entrepreneuriale est très forte en France. En effet, le nombre de création d’entreprises en 2020 a augmenté de 4 % par rapport à 2019*. Vous aussi vous avez la fibre entrepreneuriale ? Alors il y a forcément une opportunité pour vous ! Prêt à changer de vie ? 

Sources 

* Etude Insee sur les motivations à entreprendre

Etude du Système d’Information sur les Nouvelles Entreprises (Sine) sur un échantillon de 40 000 entreprises, parue le 29/09/2020

*Etude Insee sur la création d’entreprise en 2020

Les statistiques sur les créations d’entreprises (parues le 03/02/2021) proviennent du répertoire des entreprises et des établissements (REE, issu de Sirene) géré par l’Insee.

Ne manquez aucun article grâce à notre newsletter