Home » Reconversion professionnelle » Jeunes parents : trouver l’équilibre vie privée vie professionnelle est possible !

Jeunes parents : trouver l’équilibre vie privée vie professionnelle est possible !

Quel difficile exercice que de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le contexte sanitaire a certes contribué à permettre aux familles de passer plus de temps ensemble, mais a également brouillé les limites entre le travail et la vie privée.  

En effet, le recours massif au télétravail a introduit plus de flexibilité dans nos vies quotidiennes. Pour autant, certains, en même temps que les espaces se sont confondus, ont vu le problème de la délimitation des temps se poser également.

Comment rétablir l’équilibre entre votre temps de travail et votre vie personnelle ?

1. Qu’est-ce qu’un bon équilibre entre vie privée / vie professionnelle ?

Les baromètres sociaux montrent toujours le même constat : les salariés Français éprouvent globalement de la difficulté à concilier vie professionnelle et vie personnelle. Le baromètre BVA – BPI Group montre même que 32% d’entre eux ne sont tout simplement pas satisfaits de leur équilibre vie privée et vie professionnelle1

Les raisons sont multiples, autant liées à :

  • L’univers professionnel : horaires atypiques, difficulté à déconnecter du fait de la digitalisation croissante des métiers etc.;
  • Qu’aux mutations familiales : familles monoparentales, familles recomposées, parents travaillant à temps plein tous les deux, absence de famille proche pour garder les enfants etc. 

Mais trouver le bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle, qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Des chercheurs en ressources humaines en ont défini certains éléments-clé : 

  • Absence de conflit entre la vie privée et la vie professionnelle ;
  • Disposer d’assez de temps libre pour pouvoir s’engager dans des activités (loisirs) ;
  • Avoir de multiples activités enrichissantes qui provoquent sensation d’efficacité et de satisfaction. 

Dans l’impression d’équilibre, la qualité de vie au travail joue également beaucoup. En effet, l’ambiance de travail, le niveau de pression, le type de management peuvent sensiblement faire monter ou au contraire, diminuer, le niveau de stress.

Chacun a sa définition de l’équilibre vie privée/vie professionnelle, d’où l’intérêt de sonder ses collaborateurs pour mieux les comprendre. 

2. La flexibilité des horaires et le télétravail au service d’un équilibre vie privée/vie professionnelle 

Le télétravail

Pour retrouver un équilibre, vous pouvez miser sur le télétravail ! 

L’essor des nouvelles technologies rend possible le recours au télétravail dans de plus en plus de métiers. A condition de réussir à délimiter strictement les espaces et les temps de vie et ceux dédiés au travail, il présente de nombreux avantages :

  • Suppression des temps de transport 
  • Offrir plus de flexibilité face aux imprévus  

Le télétravail permet de gagner en temps de sommeil, de prendre le temps d’accompagner les enfants à l’école, de commencer le travail plus tôt, de réduire les risques de retard, de profiter de plus de temps libre le soir. 

Toutefois, pour que le télétravail joue un rôle positif dans l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle, il est nécessaire que l’employeur fasse appliquer le droit à la déconnexion. En effet, le développement des outils numériques a un effet pervers : d’après une étude Eléas, 66% des jeunes salariés utilisent leurs outils numériques professionnels le soir 3.  Ensuite, il s’agit de choisir le rythme qui convient le mieux pour ne pas isoler totalement les salariés (2 jours/ semaine ou plus).  

Flexibilité des horaires

Même en présentiel, certaines entreprises sont flexibles sur les horaires et privilégient les « plages horaires » plutôt que les horaires fixes pour arriver et partir du travail. 

C’est d’ailleurs un point très important pour les salariés, puisque selon l’étude HelloWork, la flexibilité des horaires arrive en tête des préoccupations lors du recrutement pour 52% des candidats interrogés2.

Il est important pour les collaborateurs d’en discuter avec leur manager afin qu’il les accompagne dans la gestion du temps de travail. 

3. Préserver sa sphère privée de sa vie professionnelle 

L’équilibre de vie dépend également d’actions personnelles. Que pouvez-vous mettre en place pour préserver du temps pour vous ?     

  • Se fixer de vraies limites temporelles :  ceci est particulièrement important lorsque vous êtes en télétravail. En effet, il est plus difficile de ne pas déborder les soirs ou même les week-ends lorsque vous êtes déjà dans votre salon ! Nombre de salariés indiquent que leur amplitude horaire est plus forte lorsqu’ils travaillent à domicile. Dans ce cas, il est impératif de se fixer des limites horaires à ne pas dépasser sauf en cas d’urgence. 
  • Mieux organiser son temps de travail : se fixer des objectifs et prioriser les tâches importantes, à l’aide de to-do lists par exemple, permet d’éviter les journées à rallonge et maximise la productivité. 
  • Savoir dire non : C’est une grande difficulté. Beaucoup de salariés ont du mal à reconnaître lorsque leur charge de travail est trop élevée et n’ose pas refuser de tâches supplémentaires. Si régulièrement, vous ne parvenez pas à terminer vos missions durant les heures de travail, c’est qu’il est peut-être temps de dire non ou de déléguer. 

Bien sûr, l’entreprise a un rôle primordial à jouer pour aider leurs salariés à équilibrer leurs vies. Mais les collaborateurs doivent également apprendre à poser leurs limites : compartimenter, maximiser sa productivité sur une plage horaire définie, mais aussi déléguer et prioriser.   La conciliation vie privée et vie professionnelle n’est plus un sujet tabou, parlez-en avec vos managers ! 

Vous pouvez également choisir de vous mettre à votre compte pour disposer en toute liberté de votre emploi du temps !  

1 Sondage bva-group Ce sondage a été réalisé du 6 au 10 février 2019 auprès d’un échantillon représentatif de 1006 salariés âgés de 15 ans et plus. 

2 Enquête HelloWork Enquête réalisée par HelloWork entre juillet et septembre 2019, via un questionnaire en ligne auprès d’un échantillon de 3 161 individus, redressé afin d’être représentatif de la population active des 15-64 ans résidant en France Métropolitaine (base INSEE 2014), selon les critères sociodémographiques (sexe, âge, région de résidence) et d’un second échantillon de 519 recruteurs (DRH, dirigeants, chargés de recrutements…).
3 Etude Eleas

Ne manquez aucun article grâce à notre newsletter