Home » Formation » Tout savoir de la formation obligatoire de la loi Alur

Tout savoir de la formation obligatoire de la loi Alur

La mise en place de la loi Alur a entraîné de nouvelles obligations pour les professionnels de l’immobilier, notamment en termes de formation. Dans la suite de cet article iad , on vous présente tout ce que vous devez savoir sur le sujet, de la contenance de ces formations en passant par leur durée et les organismes qui en sont responsables. L’idéal, notamment si vous souhaitez vous lancer ou si vous devez vous mettre à jour.

Loi Alur : Définition

Votée en 2014, la loi Alur a pour principal objectif de favoriser l’accès au logement décent tout en imposant de nouvelles réglementations aux professionnels de l’immobilier. En y regardant de plus près, cette loi :

  • Vise à lutter contre le mal-logement : la loi Alur assure la protection des populations dites « vulnérables » contre le mal-logement et les marchands de sommeil. Une loi dont les principaux points visent à soutenir le développement d’une offre de logement de qualité ;
  • Tente d’établir un équilibre plus clair entre les professionnels de l’immobilier, les propriétaires vendeurs et les locataires ;
  • A pour objectif d’encadrer la pratique des professionnels de l’immobilier, en régulant le marché. Certaines des mesures permettent de lutter efficacement contre certaines pratiques jugées comme étant abusives ;
  • Participe à améliorer la transparence du marché de l’immobilier.

L’une des autres particularités notables de cette loi Alur, est qu’elle pousse les agents immobiliers à devoir suivre une formation. Cette formation est obligatoire et conditionne la poursuite ou non de l’activité. Pour pouvoir continuer à jouir de leur carte professionnelle, les agents immobiliers doivent donc suivre une formation de 14h par an ou de 42h sur 3 ans.

Le contenu de cette formation obligatoire

La formation imposée par la loi Alur peut se diviser en deux volets bien distincts :

  • Une partie orientée gestion et management
  • Une partie orientée activité et marché de l’immobilier

1. Partie culture gestion et management

Le premier volet de cette formation contient des cours relatifs à la gestion du temps, la gestion client ainsi que les langues étrangères. Cette formation peut être dispensée sous la forme d’un enseignement « classique », à hauteur de 3 heures par an. Elle peut également prendre la forme de colloques et autres conférences, que ce soit en présentiel ou en ligne.

2. Activité et marché de l’immobilier

La seconde partie de cette formation est liée à l’activité même d’agent ou conseiller immobilier. Elle aborde les questions économiques, commerciales et juridiques. Cela permet d’évoquer de nombreuses thématiques désormais essentielles aux professionnels comme :

  • La transition énergétique et écologique
  • L’urbanisme (construction, habitation, etc…)

Qui peut fournir cette formation obligatoire ?

La formation imposée par la loi Alur n’est pas dispensée et ne peut l’être par n’importe qui. En effet, seuls les organismes de formation qui sont enregistrés et certifiés, en passe de l’être ou qui ont déposé une déclaration d’activité en cours d’enregistrement ont le droit de dispenser ces cours.

À l’issue de cette formation, l’organisme chargé du projet délivre une attestation à l’ensemble des participants. Cette attestation de participation et de réussite doit ensuite être transmise à la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) responsable de votre département.

Sans cette attestation, vous ne pourrez pas prétendre à obtenir votre carte T, la carte professionnelle certifiant que vous êtes en mesure d’exercer un métier en lien avec le marché de l’immobilier.

Bon à savoir

iad propose une université en ligne à l’ensemble de ses conseillers immobiliers afin de les accompagner et leur permettre de répondre à cette obligation de formation continue imposée par la loi ALUR.

Combien coûte la formation loi ALUR ?

Le prix des sessions de formation imposées par la loi Alur évolue et varie en fonction des organismes auxquels vous allez pouvoir faire appel. Sur internet, certaines entreprises proposent de suivre les cours à des prix très attractifs, avec des tarifs évoluant entre 80 euros à 200 euros en règle générale.

Bien évidemment, d’autres organismes proposent des formations à des prix bien plus onéreux, pour un accompagnement similaire, voire plus intéressant, et ce, que vous participiez à votre formation en ligne, ou en présentiel.

Le CPF peut-il aider à financer ces formations ?

Une formation peut être financée par le compte professionnel de formation (CPF). Pour autant, attention. En effet, dans certains cas, le CPF ne permet de prendre en charge le prix de sa formation qu’à hauteur des droits acquis.

Ainsi, il est possible que vous ne disposiez pas des fonds nécessaires pour régler l’ensemble du projet de formation. Vous aurez donc (vous ou votre agence immobilière) à couvrir les frais supplémentaires.

Outre la formation, la loi ALUR impose de nouvelles applications que l’agent immobilier doit absolument connaître, au nom de son client. Un sujet que nous aborderons dans notre article dédié !

Les 3 points à retenir :

  • Le vote de la loi ALUR implique une obligation de formation pour l’ensemble des professionnels de l’immobilier ;
  • Cette formation doit être d’une durée de 14h par an ou de 42h sur 3 ans ;
  • Cette formation est possiblement à financer par le CPF et conditionne l’obtention ou le renouvellement de la carte T.
Ne manquez aucun article grâce à notre newsletter