Home » Entrepreneuriat » TOP 3 des secteurs porteurs pour entreprendre

TOP 3 des secteurs porteurs pour entreprendre

Adieu veau, vache, cochon, et surtout adieu Patron! C’est décidé, vous vous lancez! Comme des centaines de milliers de Français chaque année, vous avez décidé de créer votre entreprise. Toutefois, vous ne savez pas encore exactement dans quel domaine. Pas de panique. Nous allons vous donner quelques pistes en identifiant les secteurs porteurs pour la création d’entreprise. Quels sont ces secteurs qui ont particulièrement le vent en poupe actuellement ?

Secteur porteur N°1 : l’informatique

Vente de matériel informatique en franchise : un secteur très en vogue

Vous avez une appétence pour l’informatique et le développement commercial ?

Alors, la vente de matériel informatique peut être un domaine très intéressant pour créer votre entreprise. En effet, ce secteur d’activité est très porteur, d’autant plus avec l’explosion du télétravail qui nécessite d’équiper le domicile des salariés.

Aucune réglementation n’encadrant ce secteur, vous n’avez donc pas l’obligation d’obtenir un diplôme en particulier. Enfin, il s’agit d’un secteur d’activité très vaste. En effet, il ne s’agit pas de ne vendre que des ordinateurs mais tout ce qui lui est lié : papeterie, encres pour imprimantes, ou encore fournitures de bureau. L’activité peut aussi bien s’exercer au sein d’un magasin physique que par le biais d’une boutique en ligne.

Avantages de se lancer en franchise informatique

Les avantages à se lancer en franchise informatique sont nombreux :

  • bénéficier d’un accompagnement : la plupart des franchiseurs assurent la formation de leurs adhérents et leur apportent les compétences indispensables pour exercer le métier ;
       
  • bénéficier de la notoriété du réseau de franchise :  profiter     d’un concept performant, de la réputation de la marque ainsi que d’un véritable marketing de réseau ;
       
  • pouvoir démarrer avec un petit budget : alors que l’ouverture d’une boutique d’informatique nécessite un investissement moyen de 80 000€, il est possible de lancer son projet en franchise à partir d’un apport personnel de 4000€.    

Secteur porteur N°2 : La formation en ligne

Un contexte sanitaire qui encourage ce secteur

S’il y a bien un domaine qui a été épargné par la crise sanitaire, c’est celui du digital. Le secteur est même en pleine expansion, particulièrement boosté par la pandémie. Du fait de la mise en œuvre de restrictions sanitaires comme le télétravail, les confinements ou encore les règles de distanciation sociale, qui empêchaient les cours en présentiel, l’accès à la  formation s’est transformé.  

Les formations se digitalisent et les Français sont devenus très friands de ces cursus à distance qui permettent d’apprendre à son rythme en fonction de ses contraintes.

Vous avez une compétence particulière et l’envie de la transmettre ? Et si vous développiez une formation en ligne ? Si cela demande du travail et de l’investissement pour créer des contenus pédagogiques de qualité, c’est un aussi un excellent moyen de générer un revenu alternatif.

Les moocs sur le devant de la scène

Les Moocs (Massive open online course) ont le vent en poupe !

Le Mooc a beau être cadencé dans le temps, ce qui permet de créer des promotions d’apprenants sur le même modèle qu’une formation en présentiel, il offre une grande liberté aux stagiaires. En effet, ces cours sont accessibles à tout moment depuis n’importe quel support (ordinateur, tablette ou encore smartphone), autorisant à se former à son rythme et quand on le souhaite. Le coût de ses formations en ligne est également réduit par rapport à une formation en présentiel et peut toucher d’avantages d’utilisateurs.

Des plateformes dédiées permettent aux entrepreneurs de mettre en ligne leurs formations comme Openclassrooms, Udemy ou Coursera.

De nombreux Français se sont déjà inscrits et ont suivi au moins un Mooc. La crise sanitaire devrait encore accélérer ce mouvement.

Secteur porteur N°3 : L’immobilier

Exprimez vos talents de négociateur

Porté par les désirs de changement de vie des Français, le secteur ne pâtit pas de la crise sanitaire. 

Entreprendre en immobilier c’est vous permettre d’exprimer vos talents de négociateur ! Vous avez la fibre commerciale? Vous aimez le contact? Apprendre en permanence ne vous fait pas peur? Alors, il y a nécessairement un métier qui vous correspond dans le secteur de l’immobilier !

Les différentes possibilités pour entreprendre en immobilier

Pour entreprendre en immobilier, il existe différentes solutions.

Encouragés par les dispositifs fiscaux avantageux, de nombreux Français ont investi dans l’immobilier locatif. Tout en se constituant un patrimoine, ces investisseurs génèrent un revenu grâce à la location de leurs biens immobiliers.

Il existe également de nombreuses possibilités pour les créateurs d’entreprise souhaitant se développer sur un secteur porteur. Les métiers de l’immobilier sont divers et passionnants. expert en diagnostic immobilier, négociateur immobilier, ou encore mandataire immobilier : autant d’opportunités pour créer son entreprise !

Zoom sur le métier mandataire immobilier indépendant

Le métier de mandataire immobilier indépendant est en plein essor. Véritable intermédiaire entre les clients et les agences immobilières, il est chargé de négocier et de conclure les ventes au nom et pour le compte d’une agence immobilière sous la carte professionnelle de laquelle il exerce. Organisant la promotion des biens pour lesquels il a reçu un mandat, il met en relation les acheteurs et les vendeurs et suit les dossiers de transaction dans leur entièreté. Appelé aussi agent commercial immobilier indépendant, il perçoit une commission sur chaque vente réalisée qui lui est versée par l’agence immobilière à laquelle il est rattaché.

Le mandataire immobilier indépendant exerce non seulement un métier passionnant mais bénéficie d’une totale liberté dans l’organisation de son travail. Non salarié donc indépendant, il est lié à une agence immobilière par un contrat d’agent commercial.

Lire aussi : 3 raisons de devenir auto-entrepreneur dans l’immobilier en temps de crise

Une étude Harris Interactive montre que 45% des Français sont tentés par l’entrepreneuriat. Vous en faites partie ? Franchissez le pas en choisissant un secteur porteur pour créer votre activité !

Ne manquez aucun article grâce à notre newsletter