Tout savoir sur les congés pour la création d’entreprise

Congé et création d'entreprise

Beaucoup de gens rêvent de créer leur propre entreprise. Mais quitter son emploi et s’offrir le temps nécessaire à la création de son entreprise s’apparente à un saut dans le vide. N’ayez pas peur, au contraire, le meilleur vous attend en devenant votre propre patron ! Il existe en plus une solution qui permet de minimiser les risques et de faire le saut dans l’inconnu en toute confiance : le congé pour création ou reprise d’entreprise.

Si vous êtes passionné par votre idée et que vous arrivez à la défendre correctement, il est non seulement possible que votre entreprise vous soutienne, mais elle peut même vous encourager à le faire. Pour y voir plus clair, iad vous détaille tout ce que vous devez savoir sur le congé pour la création d’entreprise.

Congé pour création d’entreprise : faire une pause pour rebondir

Le congé pour création d’entreprise ne doit pas être confondu avec le congé sabbatique. Il possède son propre encadrement juridique, détaillé dans lArticle L3142-81 du Code du travail. Le congé pour création ou reprise d’entreprise peut être pris de deux façons différentes :

Travaillez à votre rythme quand vous le voulez.

iad
Lire aussi : Des organismes d’aides à la création d’entreprise pour changer de vie

Congé d’entreprise : découvrir l’entrepreneuriat autrement

Le congé pour création d’entreprise permet chaque année à des milliers de Français de se lancer dans l’univers passionnant de l’entrepreneuriat grâce aux avantages qu’il propose. Il convient néanmoins d’être aussi conscient de ses quelques inconvénients.

Les avantages du congé de création d’entreprise

Plusieurs points devraient vous convaincre de prendre un congé pour créer votre entreprise :

Les inconvénients du congé de création d’entreprise

Le congé pour création d’entreprise n’est néanmoins pas exempt de défauts et représente tout de même quelques inconvénients. Voici les suivants :

Sous quelles conditions puis-je prendre des congés pour créer mon entreprise ?

Bien entendu, certaines conditions s’imposent si vous souhaitez bénéficier du congé pour la création de votre entreprise.

Que se passe-t-il à la fin de mon congé pour création d’entreprise ?

La fin de votre congé approche ? Deux options s’offrent à vous :

  1. Vous pouvez simplement rompre votre contrat de travail au terme de votre congé. Aucun préavis n’est nécessaire.
  2. Vous pouvez également choisir de réintégrer l’entreprise. Vous retrouvez alors un salaire au moins équivalent à celui que vous touchiez avant vos congés. Vous pouvez aussi exiger une réadaptation professionnelle si vous en éprouvez le besoin.

On hésite moins à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale avec 400 personnes derrière nous

iad

Le congé pour création d’entreprise : une excellente occasion de démarrer une activité en marketing de réseau

Le marketing de réseau, ou MLM, permet à des milliers de Français chaque année de s’affranchir du salariat et de trouver l’indépendance financière. Le congé pour création d’entreprise permet de prendre du temps pour vous former, apprendre à vendre des produits ou des services, développer votre réseau relationnel.
En prenant du temps pour vous lancer dans une activité en MLM, vous mettez toutes les chances de votre côté pour mieux réussir.

Votre congé pour création d’entreprise est l’occasion de rejoindre iad et de faire décoller votre activité. Nos modules de formation, les équipes au siège et votre parrain ou marraine vous apprendront tout ce dont vous avez besoin pour générer rapidement des revenus qui vous permettront de quitter sereinement votre ancien emploi.
Des milliers d’iadiens et d’iadiennes ont sauté le pas. N’hésitez pas à nous contacter.
Nous serons ravis de vous aider à devenir votre propre patron.

En savoir plus :