Home » Entrepreneuriat » Comment devenir mandataire immobilier indépendant en 2021 ?

Comment devenir mandataire immobilier indépendant en 2021 ?

L’immobilier vous passionne ? En vous orientant vers la carrière de mandataire immobilier indépendant, vous aurez la possibilité d’accompagner tous vos clients dans la réalisation de leurs rêves et de leurs projets d’achat ou de location, sans être titulaire d’une carte professionnelle ni même posséder des locaux en propre ! Des réseaux de mandataires en plein développement comme iad accueillent des candidats de tous profils, issus de différents cursus universitaires et professionnels ou même sans formation préalable, désireux de travailler depuis leur domicile. Comment devenir un mandataire immobilier en 2021, et en quoi consistent exactement ses missions ? Découvrez ci-dessous un point complet pour tout comprendre et démarrer votre projet dans les meilleures conditions.

Mandataire immobilier : quel métier et quelles missions ?

Le mandataire n’a pas le statut d’agent immobilier, mais celui d’un agent commercial indépendant. Cela implique notamment qu’ :

  • il n’est pas détenteur de la carte professionnelle d’agent immobilier ;
  • il ne peut pas assurer la direction d’une agence immobilière, d’un établissement, d’une succursale ou d’un bureau ;
  • il s’inscrit obligatoirement au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux) pour exercer son activité ;
  • il détient une attestation d’habilitation délivrée par la CCI à la demande de l’agence immobilière au nom et pour le compte de laquelle il agit.

Un mandataire immobilier n’a pas la capacité juridique de donner des consultations juridiques ni rédiger des actes sous seing privé comme un compromis de vente, à l’exception de mandats conclus au profit du titulaire de la carte professionnelle. En dehors de cette particularité, ses missions sont quasiment similaires à celles assumées par un agent immobilier classique :

  • il assure un travail de prospection et de démarchage auprès d’acheteurs et vendeurs potentiels ;
  • il constitue lui-même son réseau de clients et son portefeuille de biens ;
  • il gère son emploi du temps et son volume d’activité en toute indépendance ;
  • il peut réaliser un avis de valeur afin de déterminer le prix de vente le plus juste d’un bien immobilier ;
  • il propose à ses clients un mandat de vente ou un mandat de recherche pour le compte de son agence ou réseau, titulaire de la carte professionnelle ;
  • il procède à la rédaction des annonces de vente ou de location et à leur publication ;
  • il assure les visites des biens immobiliers en portefeuille pour tous les acquéreurs intéressés ;
  • il assiste les deux parties au cours des négociations, en respectant un principe de neutralité.

Mandataire immobilier : un métier exercé essentiellement à domicile

Bien qu’il soit très souvent sur le terrain dans le cadre de ses missions, le mandataire immobilier indépendant exerce une grande part de son activité à domicile (contact client, suivi de dossier…). Il est ainsi libéré de l’obligation de posséder un local professionnel en propre pour l’accueil des clients, et des charges lourdes qui y sont associées.

Quelles sont les qualités requises pour devenir mandataire immobilier ?

Le métier de mandataire immobilier est accessible à toute personne motivée et ayant l’envie de s’épanouir en exerçant une activité passionnante au quotidien. Pour débuter dans de bonnes conditions, il est toutefois nécessaire de posséder quelques compétences personnelles et professionnelles.

Compétences humaines du mandataire immobilier

Les qualités humaines principales du mandataire incluent un grand sens de l’écoute et de l’empathie, afin de comprendre rapidement les attentes de chaque interlocuteur et lui proposer une solution de logement en rapport avec ses besoins.

Au-delà, l’achat, la vente ou la location d’un bien immobilier se traduisent souvent par un engagement à la fois financier et émotionnel pour le client. Il est important que le mandataire immobilier sache faire preuve de tact et diplomatie, et s’impose comme un réel facteur de confiance pour le vendeur ou l’acquéreur.

Le mandataire doit faire preuve de bonnes qualités relationnelles pour engager la discussion avec un client et le convaincre de signer un mandat de vente ou de recherche. La patience est également de rigueur dans cet univers où la recherche d’un acquéreur et la signature d’un contrat d’avant-vente nécessitent souvent plusieurs mois.

Compétences professionnelles du mandataire immobilier

Il est bien sûr attendu du mandataire immobilier des connaissances techniques dans le domaine du droit de l’immobilier et du droit de l’urbanisme. Il maîtrise notamment les dernières évolutions législatives et réglementaires depuis la loi ALUR afin d’apporter à chaque transaction une véritable sécurité juridique, comme le ferait un agent immobilier. Pour autant, il lui est parfaitement possible de démarrer son activité sans diplôme, en se formant au sein d’un réseau comme iad (voir ci-dessous).

Le mandataire immobilier doit idéalement maîtriser les principaux outils de bureautique et posséder les connaissances suffisantes pour réaliser et intégrer des photos ou vidéos dans une annonce. Hors des grandes agglomérations, la détention du permis de conduire est quasiment incontournable.

Peut-on devenir mandataire immobilier indépendant sans diplôme ou en reconversion ?

Aucun diplôme n’est requis pour exercer les missions d’un mandataire immobilier. Toutefois, une formation vous sera dispensée par le réseau de mandataires, préalablement ou en parallèle au début de votre activité. Le décret du 18 février 2016 qui régit la profession exige que tous les professionnels de l’immobilier, quel que soit leur statut, effectue 14 heures de formation par an ou de 42h de formation au cours de trois années consécutives d’exercice.

À titre d’exemple, le parcours de formation iad s’avère extrêmement complet et performant avec un mélange d’enseignements spécialisés en e-learning et en présentiel. En tant que nouveau mandataire, vous pourrez profiter :

  • du coaching assuré par un parrain iad attitré, qui aura pour rôle de vous guider tout au long des premières étapes de votre nouvelle vie de mandataire indépendant en immobilier ;
  • de l’université en ligne iad, riche de nombreuses fiches pédagogiques, vidéos et tests pour progresser vite et apprendre l’ensemble des détails du métier ;
  • des formations iad, dispensées en présentiel à travers l’ensemble du territoire.

À l’inverse, l’exercice sous le statut d’agent immobilier est réglementé et nécessite l’obtention de la carte professionnelle avec :

  • soit un diplôme Bac+3 sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales ;
  • soit un diplôme ou un titre de niveau équivalent (II) inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • soit un BTS en « professions immobilières » ;
  • soit enfin un diplôme délivré par l’ICH (institut des études économiques et juridiques appliquées à l’immobilier, la construction et l’habitat ).

Comment se rémunère un mandataire immobilier indépendant ?

Le mandataire immobilier indépendant est considéré comme un apporteur d’affaires pour le compte de son réseau. Cela signifie que les honoraires sont perçus par l’agence immobilière mandante, titulaire de la carte professionnelle, et que le mandataire reçoit un commissionnement à titre de rémunération. En fonction des franchises et des réseaux, le montant de cette commission peut s’avérer plus ou moins attractif.

À titre d’exemple, la communauté des iadiens bénéficie d’un système de commissionnement particulièrement attractif, qui s’élève à 69 % des honoraires hors taxe générés par la vente d’un bien immobilier. Les acquéreurs et vendeurs, de leur côté, profitent chez iad d’honoraires plus bas que dans la majorité des agences immobilières traditionnelles du fait de l’absence de locaux physiques, ce qui apporte donc aux mandataires un important volume d’activité pour les aider à développer leur business.

Au-delà de la commission touchée sur chaque opération réalisée, un professionnel choisissant de devenir mandataire immobilier iad peut accroître ses revenus via un système de marketing de réseau, qui permet à tout mandataire immobilier iad de développer son « fonds de commerce » lequel lui permet de percevoir une commission sur chaque transaction réalisée par son ou ses filleuls, jusqu’au cinquième niveau de parrainage.

Les personnes ne s’étant pas lancées en tant que mandataire indépendant en immobilier peuvent devenir prescripteurs iad en fournissant en exclusivité le contact d’un propriétaire souhaitant vendre son bien. Cet apport d’affaires peut lui permettre de toucher jusqu’à 12 % des honoraires hors taxe sur la vente réalisée.

Les six bonnes raisons de devenir mandataire immobilier indépendant iad

1) Vous travaillez depuis votre domicile et en totale autonomie ;

2) Vous choisissez vos clients et votre volume d’activité ;

3) Vous gérez librement votre emploi du temps ;

4) Vous bénéficiez d’un commissionnement attractif ;

5) Vous avez la possibilité de créer et développer votre « fonds de commerce » à l’international

6) Vous profitez des nombreuses ressources pédagogiques et logicielles du réseau iad.

Quelles démarches administratives pour devenir mandataire immobilier indépendant ?

La création administrative d’une activité de mandataire immobilier indépendant s’effectue en deux phases. Le professionnel doit tout d’abord choisir le statut juridique d’entreprise le plus adapté à ses besoins, procéder à son inscription au RSAC puis obtenir une attestation d’habilitation délivrée par la CCI.

Choisir un statut et créer son entreprise

Le mandataire immobilier indépendant, comme expliqué plus haut, a le statut d’agent commercial indépendant. Toutefois plusieurs régimes juridiques d’entreprise peuvent vous permettre d’exercer cette activité. Les trois principaux sont :

  • la micro-entreprise (plus communément appelée auto-entreprise) ;
  • l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ;
  • l’entreprise individuelle (EI).

Le mandataire immobilier auto-entrepreneur profite d’un régime fiscal et social particulièrement simplifié, avec des charges proportionnelles au chiffre d’affaires, une comptabilité réduite au strict minimum ou encore une imposition après abattement forfaitaire pour tenir compte de ses frais. Il est cependant soumis à un plafond de chiffre d’affaires annuel.

L’entreprise individuelle et l’EIRL sont des statuts qui permettent quant à eux de déduire l’intégralité des frais réels de votre bénéfice imposable. Ils sont cependant plus contraignants en termes de comptabilité et de réglementation.

S’inscrire au registre spécial des agents commerciaux (RSAC)

Le registre spécial des agents commerciaux (RSAC) est un document légal, tenu par le greffe du tribunal de commerce, et qui recense l’intégralité des professionnels locaux bénéficiant de ce statut. L’inscription constitue une obligation avant tout début d’activité. Pour vous acquitter de cette formalité, présentez-vous au greffe dès la création de votre entreprise avec les justificatifs nécessaires (formulaire d’inscription, photocopie de carte d’identité, déclaration sur l’honneur de non-condamnation pour un délit…).

À ce stade, il vous est également nécessaire de disposer d’un contrat de mandataire immobilier ou « contrat d’agence », signé par le réseau mandant. Ce document sera indispensable pour prouver votre qualité au greffe.

Quelles sont les étapes clés pour devenir mandataire immobilier iad ?

Le réseau immobilier iad France s’agrandit chaque jour avec de nouveaux talents ! Notre succès est dû en grande partie à l’accompagnement constant des iadiens tout au long de leur aventure entrepreneuriale. Que vous ayez déjà pris votre décision ou que vous soyez simplement en quête de plus amples informations, la première étape consiste à télécharger notre brochure, puis à remplir une fiche de contact sur notre www.join-iad.com.

Dans un délai court, vous serez recontacté par le conseiller iad le plus proche de votre domicile. Après une première conversation, vous pourrez participer à une séance de présentation du réseau iad afin notamment d’en apprendre davantage sur l’esprit et les valeurs partagées au sein du réseau.

Si vous accrochez et vous souhaitez vous lancer, la deuxième étape constitue votre intégration dans le réseau iad. Vous allez alors :

  • signer un contrat de mandataire, qui détaillera vos droits et obligations dans vos relations avec iad et permettra votre immatriculation au RSAC ;
  • bénéficier de l’accompagnement d’un parrain iad, mandataire indépendant en immobilier tout comme vous, pour vous orienter dans les premières démarches et la création de votre activité ;
  • obtenir votre attestation d’habilitation délivrée par la CCI ;
  • suivre un cursus de formation en ligne et en présentiel, taillé sur mesure en fonction de vos connaissances actuelles et de votre expérience professionnelle ;
  • démarcher vos premiers clients et vous lancer dans l’aventure.

Devenir mandataire immobilier en 2021 ? Un projet professionnel à la fois attrayant et très accessible. Chez iad, vous découvrirez un réseau de mandataires indépendants à l’envergure internationale, et aurez accès à de nombreuses ressources pour le démarrage de votre projet. N’hésitez pas à nous contacter dès maintenant pour obtenir d’autres renseignements.

Les trois points clés à retenir :

  • Le mandataire immobilier indépendant exerce quasiment les mêmes missions que l’agent immobilier, en profitant d’une liberté plus grande.
  • Il peut bénéficier de ce statut sans diplôme préalable, en se formant directement dans le réseau de son choix.
  • Les démarches administratives dépendent du statut choisi pour son entreprise, mais sont très simples et rapides dans la majorité des cas.
Ne manquez aucun article grâce à notre newsletter